Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LE MONDE EN COURANT

LE MONDE EN COURANT

Des distances hors normes! Des efforts qui peuvent paraître surhumains. Pourtant courir s'apprivoise dans la tête comme dans les jambes................ SI LE PLAISIR FINALEMENT ÉTAIT AU BOUT DE LA ROUTE! .

Publié le par LE MONDE EN COURANT
RAID GRAND'ANSE... HAÏTI 2016

"Certains de ces touristes ne supportèrent jamais ce qu'ils avaient vu, d'autres ont passé ce qui leur restait de vie à essayer de comprendre ce qui leur avait coupé le souffle et cloué l'âme" écrit Yanick LAHENS dans son roman "Dans la maison du père".

L'écrivaine Haïtienne décrit là l'émoi des premiers touristes des années 1950 qui ont débarqué sur l'île, surnommée "La Perle des Antilles"...

Depuis si Haïti a vécu bien des tourments, de dictatures en cyclones, les habitants n'en conservent pas moins une soif de vivre à toute épreuve.

Quelques années seulement après le tremblement de terre de 2010, Haïti affiche certes toujours quelques stigmates, mais la situation s'est améliorée, et comme à chaque fois que la pays est frappé par un coup du sort, la vie reprend ses droits dans les villes et dans les mornes.....

Défi sportif redoutable, le Raid Grand'Anse se déroule dans un décor fabuleux situé tout à l'Ouest de Haïti. La Grand'Anse est la dernière partie du pays encore vraiment boisée. Les routes sont mauvaises, mais les paysages le long de la côte offrent un spectacle sauvage, d'une terre encore préservée, et offrent un dépaysement inoubliable, avec une excursion au village des Abricots.

Sur des distances de près de 120 km, et 70 km, et quelques 4600 ml de Dénivelé positif, tous les athlètes se sont affrontés sur des parcours aussi beaux que différents: les chemins longent tantôt l'océan Atlantique, tantôt la mer des Caraïbes, et accèdent par des sentiers secondaires, à de jolies criques sauvages entaillées à flanc de montagne. Plus loin, la trace se met à monter, à jalonner des ravines, à descendre, à traverser une rivière, puis à remonter en dessinant de longs serpentins, à travers une jungle fabuleuse, peuplée de bananiers, d’arbres gigantesques, de fougères géantes et de fleurs exubérantes. Quelques secondes pour admirer un superbe point de vue, et nous continuons ainsi jusqu’à Grand-Marie, Bonbon, Abricots, des villages authentiques et sauvages. Dégoulinant de sueur, devant un ravitaillement, nous sommes accompagnés par une vieille femme qui nous salue, un autre monsieur cause fort en créole, un groupe d'enfants observe la scène, et le soleil tape fort.

Le sentier pénètre rapidement dans un sous-bois et monte graduellement jusqu’au sommet du morne, bordé d’arbres tourmentés et rabougris. bananiers et fougères arborescentes cèdent vite la place à un désert d’altitude composée de rochers et de pierres. Avant d’atteindre les contreforts du morne instable, un passage délicat dans les ponces glissantes d’une pente raide, puis l’escalade d’un talus instable invite à la vigilance. Nous évoluons au beau milieu d’une végétation hygrophile luxuriante, sur des sentiers étroits, raides et boueux, nécessitant parfois l'aide des spectateurs Haïtiens.

S’il existe un paradis, il se trouve sûrement quelque part dans l’esprit de chacun, le bonheur est là, lors du passage de la ligne d’arrivée..

Nous l'avons fait !... nous y sommes arrivés !... nous sommes des FOUS ! ...............

RAID GRAND'ANSE... HAÏTI 2016
RAID GRAND'ANSE... HAÏTI 2016RAID GRAND'ANSE... HAÏTI 2016RAID GRAND'ANSE... HAÏTI 2016
RAID GRAND'ANSE... HAÏTI 2016RAID GRAND'ANSE... HAÏTI 2016RAID GRAND'ANSE... HAÏTI 2016
RAID GRAND'ANSE... HAÏTI 2016RAID GRAND'ANSE... HAÏTI 2016RAID GRAND'ANSE... HAÏTI 2016

Commenter cet article